Les ponts de Paris: Le Pont de Bir Hakeim

Publié le par Luciole

Le pont de Bir-Hakeim porte le nom de la bataille qui permit aux troupes la France libre de vaincre les blindés de Rommel dans le désert de Libye. Il remplace l'ancien viaduc de Passy, construit en 1878, et franchit obliquement la Seine en coupant l'extrémité de l'île des Cygnes.

Construit entre 1903 et 1905 par l'ingénieur Louis Biette et l'architecte de la Compagnie de chemin de fer métropolitain Jean-Camille Formigé, il accueille tout à la fois le métro (ligne Nation-Charles-de-Gaulle-Étoile), la circulation automobile et les piétons. Avec ses 257 mètres de long, et ses 25 mètres de large, c'est une structure esthétique et rationnelle.



 Le trottoir central du pont était, à l'origine, surmonté de colonnettes d'inspiration Art nouveau. Le pont est orné de groupes monumentaux en fonte au niveau des balustrades et des pylônes. Les bas-reliefs, en maçonnerie, ont nécessité le concours d'artistes ayant contribué à la décoration du pont Napoléon III. Jules Coutan a réalisé la Seine et le Travail, en amont et A. Injalbert l'Electricité et le Commerce en aval.





Les forgerons de Gustave Michel




Les Nautes de Gustave Michel

Le pont, situé à l'oblique de la Tour Eiffel, prend appui sur l'agréable allée des Cygnes qui forme une île jusqu'au pont de Grenelle, en parallèle du Front de Seine. Recouverte d'arbres elle offre un cadre de promenade recommandé au printemps et en été. La statue de la France renaissante, oeuvre de Wederlink, fut offerte par la colonie danoise de Paris en 1930.




L’île aux cygnes -un peu moins d’un km de long pour une dizaine de mètres de large- est une bande de terre artificielle construite en 1827 au milieu de la Seine. Elle sépare les 15e et 16e arrondissements de Paris. Elle est traversée par 3 ponts : le pont de Bir Hakeim (1903, à 2 étages, un pour les automobiles et celui du dessus pour le métro), le pont courbe de Rouelle (exposition universelle de 1900, abandonné et désaffecté puis réservé, depuis 1988, au RER C) et le pont de Grenelle (reconstruit en 1968).









La France Renaissante






Publié dans Les ponts de Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
c'est celui que je préfères,bonne continuationrafaVoyagesVoyages
Répondre