Barcelona : Les restaurants

Publié le par Luciole

En général, lorsque je vais quelque part j’ai une assez bonne confiance dans les adresses qu’indique le Routard en matière de restaurant. Soit je m’informe sur leur forum, soit je prends les renseignements (parfois erronés, il faut bien l’avouer) sur leur dernière publication.

Cette fois-ci encore je suis bien tombé. Le conseil d’éviter les restaurants des ramblas est justifié et j’ajouterais, dans les usines à bouffe à éviter celles dont les garçons vous accrochent pour vous attirer dans les grandes salles de l’avenue qui mène à la Barceloneta.

3 adresses donc :

Agut : situé dans une rue un peu craignos dans la vieille ville. Ils ont failli nous refuser car nous n’avions pas réservé ; depuis 1924, c’est un des restaurants les plus fréquentés de Barcelone. C’est une vieille maison avec une décoration soignée et la cuisine est assortie. Les serveurs sont aimables (le notre avait fait une petite erreur dans l’addition, mais bon, il a été rapidement convaincu) et on ressort repus et satisfait.


2009_569

2009_570

2009_571

2009_572

2009_574

2009_577

2009_579

2009_576
excellente sangria, idéalement parfumée


Can Ramonet : un vieux restaurant de la Barceloneta qui fait également cave à vin. Il faut éviter la salle de restaurant à cause de l’addition « coup de fusil », mais déguster des tapas dans la première partie de l’établissement ; décoré façon taverne, on y mange juchés sur des tabourets autour de gros tonneaux un menu assez inventif composé de tapas : il y en a pour tous les goûts : poissons, viandes, légumes ; le dessert est par contre assez commun, mais on ne vient pas là pour ça.


2009_388

2009_389

 

Anima : la meilleure adresse du séjour ; tenu par un couple de français (un gars de Toulouse et une jolie brunette de l’Isère), il est situé pas loin de la place de la Catalogne ; il suffit de descendre un peu sur la rambla puis de tourner à droite Carrer Carme. Presque au bout, au début de la calle dels Angels se trouve une salle en longueur décorée contemporain. Le choix des plats est assorti au décor, c’est ce qu’on appelle une cuisine « déconstruite » dans sa présentation, et c’est diablement bon. Grâce à un effet de miroir, vous pouvez voir la préparation de la finition de votre assiette avant qu’elle arrive sur votre table. Contrairement à ce qu’affirme le routard 2009 les cartes de crédit sont acceptées. Si vous venez de ma part, le digestif sera certainement offert.


2009_410

2009_411
petit rameq
uin d'huile d'olive parfumée, avec 3 gouttes de vinaigre, pour tremper son pain


2009_413

2009_414

2009_416

2009_417          2009_419

2009_418

2009_421

2009_422

Le gros avantage de Barcelone, c’est que vous pouvez manger à n’importe quelle heure, les bars à tapas, en majorité de qualité vous ouvrent les bras et les papilles, c’est aussi beau à voir que bon à manger


2009_620

2009_622

2009_625

2009_626

2009_627

2009_624

Publié dans Barcelone

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article