LE CHEMIN PERDU

Publié le par Luciole


http://cot.priceminister.com/photo/424327030_L.jpg

L'épopée napoléonienne est finie, mais les esprits sont encore bien échauffés à Tarentaize, village de Haute-Loire où vit la petite Armandine. Pour avoir refusé de crier "Vive le Roi", son père Honoré, ex-dragon de l'armée impériale, a été lâchement assassiné. Et avec l'ardeur de ses sept ans, elle défend l'honneur de l'Empereur et de son père dans des batailles d'enfants homériques. Le vieux maire et le curé, deux belles figures d'hommes empreints de générosité et de bon sens, essaient d'apaiser les passions, envenimées par les jalousies et les querelles de clocher.

Mais la petite paysanne grandit et devient une jeune fille que les mirages de Saint-Etienne, tout proche, fascinent. Avec une amie de son village, elle s'y place comme modiste au "Miroir de Paris" et découvre ainsi la vie ouvrière. Son coeur bat pour Nicolas, un passementier qui l'aime aussi mais ne lui sacrifie pas ses passions républicaines et part soutenir la révolte des canuts à Lyon.

Quand il revient, épuisé par les combats, va-t-elle retourner avec lui à ses sources, à son village ? Ou bien va-t-elle céder à ses désirs de réussite sociale quand l'occasion se présentera ? Aurait-elle perdu le chemin qui mène à la vraie vie ?

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article